Impact réel des propositions des candidats?

Un petit article dans les journaux de vendredi 19 mars 2007.  Ici dans Les Echos.

Quelques extraits:

« Selon l’institut de conjoncture COE-Rexecode, seules les propositions sur le travail de Nicolas Sarkozy permettraient de créer de l’emploi et de la croissance, tandis que les propositions du PS et de l’UDF auraient un impact économique négatif »

« Le jugement porté sur le programme de Ségolène Royal est encore plus critique. La hausse du SMIC jusqu’à 1.500 euros entraînerait la perte de 50.000 emplois, la suppression du CNE, celle de 30.000 postes. Et COE-Rexecode estime que l’addition serait trois fois plus lourde en cas d’extension des 35 heures à toutes les entreprises. Quant à la création de 500.000 nouveaux emplois tremplins, « le prélèvement fiscal nécessaire pour les financer détruira des emplois privés » »

 

 

 

 

 

Je dois être stupide.

Soit CEO-Rexecode est complètement à côté de la plaque.

Soit ils ont raison, mais alors c’est pire …

Les candidats ne sont même pas au courant des conséquences de leurs propositions.

Ou pire, les candidats n’ont même pas analysé les conséquences de leurs propositions.

Ou le plus grave, les candidats sont bien au courant, mais c’est quand même mieux de dire qu’on va passe le SMIC à 1.500 euros plus que de dire qu’on va supprimer 50.000 emplois.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s