La qualité de services, le nerf de la guerre #5

A l’aéroport de Toulouse-Blagnac, il y a 5 parkings différents. Comme partout ailleurs, courte durée=proche=cher et longue durée=loin=moins cher.

Le P5 est le plus loin. Entre 3 et 9 jours, il coûte 20 EUR au total. Trop loin pour être joignable à pied, un service de navette est organisé de 4h du matin à minuit, une navette gratuite toutes les 10 minutes. Toutes les 10 minutes! C’est déjà un exploit en soi, quand on sait qu’à Bruxelles, on a parfois un métro tous les 20 minutes en heure de pointe.

Mais le plus agréable, c’est que jeudi matin, vers 10H15, en entrant dans la navette, le chauffeur accueillait chaque personne par un chaleureux et souriant « Bonjour, bienvenue ». Et qu’en sortant il souhaitait à tous un « Agréable voyage ». Bien entendu, après l’accueil, tout le monde le remerciait, et se sentait d’humeur joyeuse pour aller faire le check-in.

C’est triste de se dire qu’aujourd’hui, dire bonjour de manière naturelle est souvent devenu exceptionnel. C’est aussi devenu par la même occasion une opportunité pour se démarquer et rendre votre service meilleur.

La qualité de services, le nerf de la guerre #4

Samedi 23 décembre, 16h30, Magasin Leclerc de Blagnac (Toulouse, France).
On fait du shopping avec Sarah, on s’arrête devant les téléphones portables. Pas forcément d’achat envie, mais Sarah changerait bien de portable, elle adorerait un téléphone qui s’ouvre (vous savez ceux qu’on faisait en 1999 ;-)).

On regarde tous les rayons, et on passe forcément devant le rayons des téléphones vendus avec abonnements (SFR, Orange, Bouygues). Un vendeur nous accoste devant le rayon SFR et demande si on a une idée des points accumulés. Réponse non. Il propose de regarder pour nous. Ok.

Il tapote sur un ordinateur. Ca marche pas. Il tapote sur un autre, ca marche pas non plus. Il va sur un troisième, il met son login, son pass et un code généré par un clé qu’ils ont autour du cou. Puis il tape le numéro de téléphone, ca marche pas. Après 10 minutes, forcément on en a marre. On lui dit qu’on va continuer. Il nous demande finalement le type de forfait que Sarah a. Elle répond Neo. Ah, mais c’est chez Bouygues? Moi je regardais sur SFR.

😉