Fair Game – top !

Voilà un très bon film que j’avais raté en 2010.

Malheureusement pour lui, il porte le même titre qu’un navet avec William Baldwin et Cindy Crawford, c’est son seul défaut 🙂

Je ne vais pas refaire le boulot déjà brillament fait par Laurent Pécha sur Ecran Large (critique complète), voilà ce qu’il dit de ce film qui revient le bluff de l’administration Bush pour faire croire à la présence d’armes de destruction massive en Irak :

La capacité de Doug Liman et son script en béton armé (deux plans, trois dialogues et deux mouvements de corps suffisent parfois à résumer 3 mois de récit) à se consacrer à l’essentiel, donne un rythme fou à un film qui prend avant tout des allures de drame familial intime. Jonglant sans cesse entre petite et grande histoire, les auteurs de Fair Game parviennent à universaliser leur propos et à faire de leur récit une ode à la liberté d’expression  poignante.

En résulte un modèle de thriller politique comme seuls les américains savent les faire (pour notre part, il faut se contenter d’une bonne expérience tous les 15 ans environ) qui non seulement tient en haleine (quel montage) comme peu ont su le faire avant lui mais met aussi en exergue de manière admirable toute la richesse, la complexité mais aussi les dangers des rouages du pouvoir découlant de la Constitution américaine. On appelle ça une sacré belle claque cinématographique !

Sur Moviefone, un bon article sur les faits et personnages réels. Intéressant.

Et puis il y Sean Penn … l’énorme Sean Penn. Quel acteur … allez hop …

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s