Les dernières lectures: Barenton, Godin, Ditkoff, Yunus, Lindstrom, Stiglitz

Un petit résumé des lectures récentes.

Commençons par le coup de coeur, « Propos de O. L. Barenton, confiseur »

Il s’agit d’un recueil de petits essais, maximes et aphorismes, écrit à la fin des années 30 par un capitaine d’industrie. Ca se lit avec plaisir, un bon mot après l’autre. Et pour le plaisir de partager, deux petites exemples amusant.

« Il n’est d’industrie durable que celle qui vend de la bonne qualité.
On oublie le prix qu’on a payé une chose ; on oublie le temps pendant lequel on l’a impatiemment attendue ; mais on se souvient des services qu’elle vous a rendus ou refusés. Car le prix ne se paie qu’une fois ; la livraison n’a lieu qu’une fois ; mais l’usage est de tous les jours. « 


« Ne vous plaignez jamais du client à caractère difficile, car il est la cause de vos progrès. Traitez les autres mieux encore: ils sont la raison de vos bénéfices »

Vers un nouveau capitalisme, de Muhammad Yunus

Le micro-crédit est une idée magnifique et son application l’est tout autant. Le social-business abordé dans ce livre est une bonne idée également. Malheureusement c’est la construction du livre qui pèche. Peut-être la traduction, ou peut-être que Yunus n’est pas écrivain. Ce qui est certain c’est que le sujet est mal expliqué, particulièrement dans ses applications. Puis, il y a ce petit côté idéaliste, qui transpire tout au long du bouquin, qui ne colle pas trop avec mon côté (trop) pragmatique. Bref, je ne conseille pas forcément le livre, mais plutôt de bons articles sur le sujet.

Un autre monde : Contre le fanatisme du marché, de Joseph Stiglitz

Quand vous lisez un livre d’un Prix Nobel d’Economie, vous comprenez rapidement deux choses. La première, c’est que vous ne serez probablement jamais Prix Nobel. Et la seconde, c’est que si jamais vous êtes un jour Prix Nobel, ce ne sera pas d’économie. De là à dire que je n’ai rien compris à ce livre serait exagéré, mais on ne peut pas dire que la lecture soit évidente. De nombreux sujets sont traités souvent de manière un peu trop brève. Et comment souvent dans ce genre, on aurait souhaité que l’auteur parle plus des solutions que des problèmes. Bonne lecture, cependant.

Buyology: Truth and Lies About Why We Buy , de Martin Lindstrom

Et voilà l’autre excellente lecture récente. Une petite vidéo qui en dira plus, bien que je trouve que cette présentation ne fasse pas honneur au livre, et que Martin Lindstrom est plus agréable à lire qu’à écouter. Néanmoins, un livre de marketing que j’ai lu avec énormément de plaisir.

Tribes: We need you to lead us, de Seth Godin

Le guru est de retour. Un livre de Seth Godin, c’est toujours intéressant, bien que je dois avouer que celui n’est pas le meilleur. Le message de Godin est clair, mais son livre, comme certains autres du même auteur, ressemble plus à une succession de « posts » sortis de son blog, mis dans un bon ordre. Message clair, mais manque de substance.

Awake at the Wheel: Getting Your Great Ideas Rolling, de Mitchell Lewis Ditkoff

Et voilà, je tombe dans le noeud du problème des lectures. J’ai lu le dernier livre de Ditkoff, il y a quelques mois, et je ne sais déjà plus ce que j’en pense 😉 Bref, je vais le reprendre un de ces 4, parce que si je n’ai aimé que moyennement son approche via l’histoire de cet homme des cavernes, le livre proposait de bonnes pistes pour la créativité.

Je vois que la mise en page de ce post est immonde, soit, je ferai un effort la prochaine fois.

Comme toujours, vous pouvez jeter un oeil aux dernières lectures à cette page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s