Comment survivait on il y a 10 ans ?

Ca fait un petit temps que je pensais écrire ce post alors finalement entre deux panades, je me lance pour le premier draft.

En gros je vais faire le tour de tout ce qu’on fait aujourd’hui et dont on ne peut plus se passer ou dont on ne se rend même plus compte de la simplicité. (Patrice notera la magnifique utilisation du « dont »)

En gros pratiquement toutes les évolutions sont venues d’internet et de la téléphonie mobile, mais l’impact du net est assez impressionant dans la vie de tous les jours.

Pour rendre ce petit compte rendu plus objectif, je vais prendre des exemples de ce que fait mon épouse qui colle plus au profil d’une personne normale et non pas d’un geek comme moi.

Voici donc les choses que ma tendre épouse fait aujourd’hui autrement qu’avant :

  1. Envoyer des messages à ses amis/proches pour dire « qu’elle arrive »
  2. Acheter un cadeau pour sa filleule sur internet en parcourant tout le catalogue sans aller à la Grande Récré
  3. Retrouver les effets secondaires d’un médicament prescrit par le pédiatre sans ouvrir le dictionnaire médical
  4. Faire développer des une centaine de photos sans aller chez Di
  5. Réserver un appartement à la mer sans ouvrir le vlan
  6. Réserver un vol pour Toulouse sans aller dans une agence
  7. Regarder la star académy en différé en appuyant sur deux touches
  8. Payer la crèche sans aller à la banque et sans domiciliation
  9. Faire un visioconférence avec une amie à 1000km de là.
  10. Reserver une table dans un restaurant depuis sa voiture.

Voici comment elle faisait ou aurait fait avant (il y a moins de 10 ans)

  1. rien ou téléphoner avant de partir si possible
  2. passer une demi journée dans les magasins de jouet et attendre que sa filleule soit en Belgique
  3. lire bien la notice et la croire
  4. aller chez Di avec son rouleau de 36
  5. Lire le vlan et croiser les doigts que ce ne soit pas un taudi
  6. Trouver une autre amie
  7. Etre devant sa télé bien à l’heure a 18h00
  8. Une domiciliation, porter un virement à la banque, ou aller dans un self bank
  9. Trouver une autre amie
  10. Prévoir le coup bien avant.

En gros, si on regarde les impacts sont les suivants :

  • On se déplace beaucoup moins
  • On paie moins cher mais on dépense plus facilement (surtout elle … enfin non moi aussi en fait)

Et chacune des ces nouvelles habitudes a fait disparaitre progressivement les agences de voyage, les magasins de photos, les bottins de téléphone, les téléphones fixes, les agences bancaires, etc …

Ca peut en émouvoir certains moi personnellement ca ne m’émeut pas vraiment. Ca fait apparaître d’autres formes de commerces. Personne ne manifeste encore contre la disparition des forgerons ou des maréchals férants.

Pour être exact, ca n’a fait disparaître que celles et ceux (très politicien comme phrase ca … ) qui n’ont pas su s’adapter.

Juste pour le fun voici ce que moi je fais de plus aujourd’hui par rapport à il y a 10 ans ..

  1. Acheter un livre sur le net en moins de cinq minutes et sans se déplacer
  2. Commander une machine à laver en moins de cinq minutes sans se déplacer
  3. Retrouver l’adresse d’un resto en moins d’une minute
  4. Appeler son pote en Belgique depuis un télésiège en Suisse
  5. Controler son PC a distance
  6. Voir un film produit il y a un mois dans son salon en moins de 30 minutes
  7. Programmer l’enregistrement d’un film depuis son bureau
  8. Prendre une centaine de photo et les partager instantanément avec ses proches
  9. Faire savoir a tout ses amis en « live » qu’on est aux toilettes
  10. Voir une photo de sa maison vue du ciel en moins de 5 minutes
  11. Lire ou envoyer un mail en roulant en voiture sur l’autoroute

Impacts :

  • Je me déplace aussi peu qu’avant
  • Je dépense 4x plus ..

En plus je suis certain que j’ai oublié la plupart des choses qui sont vraiment devenues tellement automatiques que je n’y pense même pas.

Des idées ?

Pierre

Publicités

2 commentaires sur “Comment survivait on il y a 10 ans ?

  1. 11. Lire ou envoyer un mail en roulant en voiture sur l’autoroute

    Conséquence, se faire flasher sur l’autoroute par un flash automatique, qui qui envoie le fichier en direct vers un central qui analyse automatiquement les plaques.

    Heureusement, ce qui n’a pas changé: la politique, qui fait qu’il n’y a pas d’accord entre France et Belgique et que tu ne reçois pas le PV quand tu te fais flasher par un flash automatique en France 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s