10 Newspaper Myths Deconstructed

Chaque fois qu’une article est posté sur Information Architects Japan, c’est passionant, en plus d’être bien écrit et toujours très désign dans les illustrations. Certains ont du talent plus que d’autres (moi par exemple qui suis très mauvais en design).

Donc revenons à l’article 10 Newspaper Myths Deconstructed, qui parle des difficultés actuelles des journaux papiers, surtout du futur de la publication de news, des possibilités offertes et des idées préconçues et fausse qu’on peut avoir.

Je reprends quelques points ici, mais comme souvent mieut vaut lire l’original.

Mythe 1 : Nous payons le contenu des journaux

Premier mythe qui tombe d’après IAJ, le prix que nous payons pour notre journal couvre les frais de papier et d’impression. Sous-entendu, le contenu même du journal a toujours été gratuit pour les lecteurs. Les journalistes, la gestion est-elle payée principalement grâce à la publicité. Du coup, il est tout à fait logique que l’accès à l’information en ligne soit gratuit.

Mythe 4: les archives des journaux en ligne doivent être payantes.

Ne pas rendre les archives accessibles tuent les accès. Oui forcément. Et le conseil est de donner accès aux archives, qu’elles soient le plus possible référencées, et bien entendu, qu’elles aussi génèrent du revenu par la publicité. Je suis assez d’accord sur le principe. Chaque fois qu’on fait une recherche dans google pour tomber sur un article qui n’est pas disponible en ligne, on a juste plus du tout envie d’aller sur les sites des journaux en ligne. Ca m’arrive souvent avec l’Echo en Belgique ou les Echos en France. Open the archives, and put ads on them, for heaven’s sake.

Mythe 7: Les journalistes sont des professionels, les bloggeurs sont des taches

Comme dit IAJ, some suck, some rock dans les deux catégories. C’est vrai qu’aujourd’hui, des bloggers qui se lancent dans l’investigation sont aussi intéressants. L’idée de l’article est de dire que les médias sociaux comme les blogs poussent les journalistes professionels à être plus indépendants.

Mythe 10: Les journaux doivent devenir des réseaux sociaux

Et voilà le point le plus intéressant de l’article. On peut penser que l’évolution devrait faire tendre les journaux vers des réseaux sociaux. Mais non, les lecteurs ne sont pas des amis, les lecteurs sont intéressés, et critiques. D’après IAJ, les journaux doivent rendre le développement des articles transparents. Il faut rédiger collectivement, permettre les corrections pour devenir de plus en plus correcte. Bref, les journaux doivent devenir des sortes de WIKI.

Sur les deux derniers points, je suis plus dubitatif. L’idée peut paraître terriblement innovante. Mais autant la technologie d’écriture collaborative du Wiki est parfaite pour améliorer le contenu en continu et le rendre de plus en plus complet et correct (par ex. Wikipedia), autant les journaux se rapprochent des news. Un article écrit avec les informations d’avril 2007 est forcément moins à jour quand on le relit en avril 2008. Mais en avril 2008, un autre article sera publié qui tiendra compte du contenu de celui d’avril 2007. Modification continue de l’article ou publications indépendantes reliées entre elles?

Publicités

Un commentaire sur “10 Newspaper Myths Deconstructed

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s